Suite du tutorial WordPress SEO : optimiser les articles

Tutorial WordPress SEO

Vous l’attendiez avec impatience, la voici, la voilà : la suite (et la fin) de mon tutorial WordPress SEO by Yoast, dédiée cette fois à l’optimisation des articles.

Vous le savez, je ne suis pas un expert : j’optimise mes articles pour m’amuser, et comme je n’ai aucune contrainte, c’est d’autant plus amusant… notamment de voir où j’ai des résultats, où j’en ai moins. Et tout cela est vraiment instructif.

Le principe

Le plugin WordPress SEO by Yoast articule sa notation autour des mots-clefs principaux.
En fait ces mots ne sont pas communiqués directement aux moteurs de recherche, ils servent simplement de trame principale pour les différents conseils de l’extension.
Ils sont seulement le résumé en une expression de ce qui est décrit dans l’article.
En d’autres termes, ce ne sont pas les meta keywords d’il y a quelques années, ils n’apparaissent même plus dans une balise faite pour ça.
Par contre, selon les conseils du plugin, ils doivent apparaître à d’autres endroits, les mieux choisis possibles.

Les étapes

Voilà comment je conçois mes articles :

  1. je trouve l’idée
  2. je fais un plan
  3. j’écris quelques idées dans chaque partie
  4. je fais une recherche de mots-clefs
  5. je développe les idées

Vous remarquez que le SEO n’est qu’une partie, de la conception de l’article, et pas l’inverse. Je préfère cette façon de voir les choses, pour conserver le plaisir d’écrire l’article, le SEO apporte en plus un côté ludique (je vous le disais en introduction).

La recherche de mots-clefs

Il est possible d’utiliser les mots-clefs qui correspondent le mieux à ce que vous voulez exprimer. Toutefois, les termes employés sont certainement déjà utilisés.

La question intéressante ici est de connaître le nombre de sites qui les utilisent. Pour trouver la meilleure expression, qui soit à la fois recherchée par les internautes et la moins concurrencée possible, vous pouvez utiliser le générateur de mots-clefs de Google.

Optimisation des articles : le générateur de mots-clefs de Google
Le générateur de mots-clefs de Google
Cet article du blog de Axe-Net présente son utilisation et la manière de concevoir des titres pour ses pages.

Pour ma part, et pour l’instant (en clair : pour essayer, comme je débute), je ne sélectionne que les mots-clefs qui ont une concurrence faible et qui sont recherchés au maximum 2000 fois par mois.

Aussi, je préfère les expressions de mots-clefs qui sont le plus français possible et qui peuvent être utilisés plus facilement dans le texte de l’article. Par exemple, je préfère ‘optimiser WordPress’ à ‘optimisation WordPress’ (pour ‘optimisation de WordPress’).

L’optimisation

Une fois l’expression choisie, il ne reste plus qu’à la copier dans le champ ‘Mot-clef principal’ pour voir la magie s’opérer, par le biais des précieux conseils de l’extension.

L’expression doit être incluse dans une phrase d’accroche dans le titre de l’article et dans le titre SEO. Le premier apparaît sur le site, le second dans la page de recherche de résultats de Google.

Il doit également être présent une ou plusieurs fois dans l’article et une fois dans la méta description.

Enfin, l’adresse du permalien doit aussi contenir l’expression, chaque mot étant séparé par un tiret (par exemple : ‘optimisation-wordpress’).

A ce moment là, tous les critères (Article heading, Page title, …) doivent passer au vert.

Le résultat pour le tutorial WordPress SEO à propos de l'optimisation des articles
Wouhou !
Bien sûr, les mots-clefs doivent rester naturels dans tous les textes lisibles (les titres, la description, l’article) et permettre une lecture fluide.

Après cela, si l’article fait plus de 300 mots, contient une ou plusieurs images, des en-têtes, … le voyant SEO devrait passer au vert. Le mieux est de suivre un maximum des conseils de l’onglet ‘Analyse de la page’, mais pas forcément tous, encore une fois pour ne pas favoriser le SEO au détriment de l’article.

Optimisation des articles : analyse de la page
L’analyse de la page
Pour aller plus loin, une fois cette première optimisation faite, vous pouvez recommencer avec une seconde expression. Cette fois, vous pouvez l’inclure dans l’article et la description, et peut-être, mais pas obligatoirement, dans l’adresse du permalien, le titre et le titre SEO.

Le mot de la fin

L’optimisation des articles (ou des pages), en général, est la recherche d’un équilibre entre le contenu et les mots-clefs. Ces derniers doivent être le plus transparent possible pour le lecteur. Ils sont un simplement un moyen pour que l’article soit un peu plus visible : c’est toujours plus sympa d’être lu. Mais la vraie finalité reste quand même l’article.

Cet article vous a été utile ? Partage it !

4 réflexions au sujet de « Suite du tutorial WordPress SEO : optimiser les articles »

  1. Bonjour David,

    Je suis entièrement d’accord avec toi, il faut avant toute chose écrire pour ses lecteurs et seulement ensuite voir s’il y a moyen de plaire aux moteurs de recherche sans nuire à son contenu d’origine.
    En effet, ça ne sert à rien de recevoir du trafic si vous ne convertissez pas et/ou si vous ne fidélisez pas!
    Personnellement, ce plugin me sert plus de pense-bête qu’autre chose, mais la plupart de mes articles ne sont pas totalement labellisés « verts » par le plugin.
    Le seul point sur lequel je pense qu’il faut absolument agir, c’est la description qui apparaît dans les résultats de recherche: travaillez-la avec soin et n’oubliez pas qu’elle aussi doit s’adresser en premier aux internautes pour leur donner envie de lire votre article plutôt que les autres!

    Amicalement,

    Bruno

  2. je pense que ce plugin est utile et complet je l’utilise dans mes sites, sans oublier de travailler sur les backlinks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous le souhaitez, renseignez le champ 'Nom' de cette façon : 'VotreNom@VotreMotClef' pour obtenir une ancre optimisée pour les moteurs de recherche.