Configurer Firebird pour les anciennes applications

Configuration de Firebird pour conserver la compatibilité

Si vous avez développé, ou fait développé, des applications utilisant le serveur de base de données Firebird (ou Interbase), et que vous devez mettre à jour votre environnement (matériel et/ou système d’exploitation), tout n’est pas perdu.

En effet, les dernières versions de Firebird proposent des options de paramétrage permettant de conserver la compatibilité avec ces anciennes applications.

Firebird ?

Firebird est un serveur de bases de données relationnelles, comme MySQL ou PostgreSQL. Il est open source et gratuit.

Il a été développé à partir d’une version d’Interbase en 2002, qui était le compagnon idéal des applications client serveur, par exemple en Delphi (du même éditeur, à l’époque : Borland).

Il se distingue par sa simplicité d’administration et son architecture souple et légère.

Pour la petite histoire, Firefox, avant de s’appeler ainsi était nommé Firebird, et a dû changer de nom pour éviter les confusions avec le serveur de bases de données dont nous parlons ici.

S’il avait été plus plébiscité par les fournisseurs de services, il aurait pu être un concurrent sérieux à MySQL et à PostgreSQL, notamment grâce à sa robustesse.

Les applications anciennes

Les applications actuelles utilisent des composants de données optimisés et compatibles avec les dernières évolutions de Firebird.

Mais le serveur doit être configuré pour permettre de le fonctionnement d’applications plus anciennes, au détriment des performances.

Cela permet d’utiliser ces anciennes applications en l’état, c’est-à-dire sans les réécrire, et en évitant tous les coûts qui peuvent en découler.

En outre, notez bien que l’utilisation d’une version récente de Firebird est certainement induite par l’installation d’un nouveau matériel et que celui-ci est mieux géré. Par exemple, si vous passez d’Interbase installé sur un serveur comportant un seul coeur à un serveur multi coeur avec Firebird, ce dernier est optimisé pour utiliser chaque coeur. Ce gain est à additionner avec le gain de performance du nouveau matériel.

En clair : en changeant de matériel avec une version récente de Firebird, vous avez de grandes chances de gagner en temps d’accès, malgré les composants d’accès aux données non optimisés de l’application qui reste ancienne.

Choix du package

La première étape : téléchargez la version de Firebird SuperServer (et SuperClassic et Classic) avec installeur qui convient à votre serveur, par exemple Firebird SuperServeur avec installeur pour Windows 64 bits.

Installation

Pendant l’installation, conservez bien l’option ‘Binaire Super Serveur’.

Configuration de Firebird pour conserver la compatibilité : installation en mode Super Server
Le choix du mode Super Server
Conservez aussi les options par défaut, sauf cette case à cocher : ‘Copier la bibliothèque client Firebird dans le répertoire <system>’.

Configuration de Firebird pour conserver la compatibilité : copie de la bibliothèque dans le dossier système
La case à cocher est sur cet écran

Configuration

Enfin, pour rendre compatibles les applications développées il y a plusieurs années, trois clefs de configuration doivent être modifiées dans le fichier firebird.conf présent dans le dossier d’installation de Firebird (par exemple : C:\Program Files\Firebird\Firebird_2_5) :

OldSetClauseSemantics = 1
OldColumnNaming = 0
RelaxedAliasChecking = 1

Notez bien que le service Firebird doit être redémarré après édition du fichier firebird.conf.

La console

Pour créer les utilisateurs nécessaires au bon fonctionnement des applications, réinstaller les bases de données, et pour toutes les actions de maintenance de la base de données, installez IBOConsole, qui est le digne successeur d’IBConsole et qui était fourni avec Interbase.

Cet utilitaire est bien pratique, malgré sa sobriété.

Le mot de la fin

Il ne reste plus qu’à recréer les utilisateurs et déclarer le serveur et les bases de données dans IBOConsole (ou votre console d’administration préférée).

Bien sûr, avant de configurer tous les postes pour pointer vers le nouveau serveur, il convient de faire des tests, pour essayer la connectivité, effectuer quelques modifications de données depuis l’application, … avec au moins un poste reconfiguré pour l’occasion.

En tout cas, Firebird est toujours un must, et si votre environnement technique le permet, je vous le conseille pour toute application nécessitant un serveur de bases de données simple, gratuit et robuste.

Cet article vous a été utile ? Partage it !

2 réflexions au sujet de « Configurer Firebird pour les anciennes applications »

  1. Tient Firebird je l’utilisais avec SAM BROADCAST pour faire de la Webradio, il stock les méta-données mais après c’est rare que j’ai vu son nom quelque part. Je savais pas pour FireFox par contre en tout cas j’aime bien ces articles qui font ressortir des must un peu oublié 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous le souhaitez, renseignez le champ 'Nom' de cette façon : 'VotreNom@VotreMotClef' pour obtenir une ancre optimisée pour les moteurs de recherche.